Lausanne: la Suisse, la Russie et la Grèce rendent hommage au comte Jean Capodistria

Des représentants de la ville de Lausanne avec les Ambassadeurs de Russie et de Grèce devant le buste de Capodistria à Ouchy (photo: Melissa pour l’Hellénisme).

10 février 1776 : naissance du comte Jean Capodistria (Capo d’istria / Ioannis Kapodistrias). Une cérémonie commémorative a eu lieu à Lausanne ce samedi, le 9 février 2018, organisée comme chaque année par le corps diplomatique russe, avec la participation de S.E. l’Ambassadeur, du Consul Honoraire de Lausanne et des diplomates rattachés à l’ONU. Des représentants des autorités de la ville de Lausanne, Christian Zutter et David Payot, l’Ambassadeur de Grèce en Suisse, Mme Hara Skolarikou et des représentants des association grecs et philhelléniques de Lausanne ont été invités et ont honoré J. Capodistria par leur présence.

Veillez trouver davantage de photos de cette cérémonie sur la page facebook La Mission du comte Capodistria en Suisse.
Le lendemain, dimanche 10 février, a eu lieu à l’église grecque orthodoxe de Lausanne de St. Gérasime une cérémonie commémorative en l’honneur de Jean Capodistria. L’Ambassadeur de Grèce en Suisse, Mme Hara Skolarikou, a adressé un émouvant discours aux fidèles sur l’œuvre de grand diplomate pour la Suisse.
Le père Alexandre et Mme Skolarikou à l’église de St. Gérasime à Lausanne.

Conférence | Stylianos Antonarakis | Génome, chance et environnement

Stylianos Antonarakis (photo: Université de Genève)

Cycle de conférences Scientifiques grecs renommés

Stylianos Antonarakis | Génome, chance et environnement

Dimanche 11.02.2018 à 17h00 | Lausanne
Hôtel Continental | Place de la Gare 2

Biographie

Stylianos Antonarakis et Professeur ordinaire, Directeur du Département de médecine génétique et développement de la Faculté de médecine de l’Université de Genève et Médecin-chef du Service de médecine génétique aux HUG. Il a obtenu un doctorat en médecine de l’Université d’Athènes, en Grèce. Après une spécialisation en pédiatrie, il a rejoint en 1979 la Johns Hopkins School of Medicine aux Etats-Unis, où il s’est formé en médecine génétique, avant d’y être nommé Professeur. Arrivé à Genève en 1992, il a été nommé professeur ordinaire au Département de médecine génétique et microbiologie de la Faculté de médecine – département dont il prendra la direction en 2004 – et médecin-chef du Service de médecine génétique des HUG.
Ses recherches ont essentiellement porté sur la cause moléculaire des maladies génétiques – β-thalassémies, hémophilie et surtout trisomie 21 – ainsi que sur la structure et la fonction du génome. Il a en outre créé la «Clinique du Génome» des HUG, qui vise à personnaliser et à optimiser la prise en charge médicale et diagnostique des patients. Il est également une voix importante dans les débats actuels sur les implications sociétales de la recherche en génétique, et a été à l’initiative internationale de la Journée mondiale de la Trisomie 21, un plaidoyer en faveur des patients, de leur famille et de la recherche. Il est l’un des scientifiques les plus cités, avec un facteur H de 114.
Par ailleurs, Stylianos Antonarakis a été fondateur et directeur de l’Institut iGE3 de génétique et génomique et président de la Human Genome Organization. Il a aussi présidé la Société européenne de génétique humaine ainsi que le panel «Génétique» du Conseil européen de la recherche. Très impliqué dans les sociétés savantes, lauréat de nombreux prix, il a été nommé membre d’honneur de l’Académie suisse des sciences médicales en 2017.

Écoutez la Leçon d’adieu du prof. Stylianos Antonarakis qui a eu lieu le 2 novembre 2017 à l’Université de Genève (annonceaffiche).